Vous êtes ici : Accueil > Collège au cinéma > Au revoir les enfants

Voici quelques points permettant de mieux comprendre ce film de Louis Malle que nous allons étudier dans le cadre de collège au cinéma

Articles

  • Analyse de séquence - Mai 2010

    Voici l’analyse d’une séquence du film Au revoir les enfants de Louis Malle.

  • Le langage filmique - Mai 2010

    Pas d’effets d’angles (sauf dans la fuite de Moreau par les toits)
    Couleurs du temps, saturées, sans lumière où peu de couleurs percent dans le vert de gris ambiant (à l’exception du rouge à lèvre de la mère). Faire du noir et blanc en couleur, à mi-chemin entre le film documentaire d’époque et une fiction écrite au présent. Le passé et le présent sont imbriqués
    Rares mouvements d’appareils
    Panoramique de 90° qui accompagne un mouvement de corps de Julien qui a pour effet de mettre en relation des (...)

  • Le contexte du film - Mai 2010

    Contexte historique : La France occupée en janvier 1944. Des personnages, des éléments et des propos qui jalonnent le film rappellent sans cesse l’occupation.
    Soldats allemands, officiers de l’aviation (restaurant), milice, gestapo… A l’instar de la SS allemande, la milice française fut créée en janvier 1943 par Laval. Habillés en bleu foncé avec un large béret, ils contrôlaient les forces de police ainsi que la propagande. Dans la séquence du restaurant, un officiel allemand intervient pour (...)

  • LE POINT DE VUE de Julien Quentin / Louis Malle - Mai 2010

    Tout repose dans le regard de Julien. Les deux élèves se jaugent, Julien est intrigué par Jean, garçon fier, mutique et mystérieux rejeté par l’ensemble de la classe. Julien ne nourrit pas une profonde sympathie pour le nouveau venu. Une certaine rivalité s’instaure même entre eux dès le début du film. Mais cette rivalité fait vite place à une curiosité. Julien Quentin fouine un peu partout, mène son enquête sur Jean Bonnet et dont il reconstitue peu à peu l’identité comme un puzzle : il arrive en cours (...)

  • Le travail de mémoire - Mai 2010

    Malle a privilégié la réalité de son souvenir à la réalité historique. En effet, en comparant ses souvenirs avec son frère (qui était en 3e), il a constaté des divergences. Malle a bel et bien écrit un scénario de fiction à partir d’une base autobiographique. Le réalisateur n’a jamais prétendu raconter la vérité à la façon d’un documentaire, c’est une fiction faite des souvenirs qu’il a de cette histoire vécue, à laquelle il a rajouté des éléments et anecdotes récupérés ailleurs, et des éléments purement (...)

  • Louis MAlle - Avril 2010

    Louis MALLE : Né le 30 octobre 1932 dans le Nord, d’une famille catholique qui dirige les sucreries Beghin. Il suit des études brillantes à Paris chez les Jésuites puis au collège des Carmes d’Avon près de Fontainebleau. C’est là que se situe l’incident qui est au cœur d’Au revoir les enfants. Bachelier à 16 ans, étudiant à Sciences Po et à l’IDHEC à 20, il accepte un stage auprès du commandant Cousteau qui fera de lui le co-réalisateur du Monde du silence, palme d’or à Cannes en 1956.
    Ce film, en partie (...)

  • Le contexte historique du film Au revoir les enfants - Avril 2010

    Le contexte Historique :
    Août 1940 : l’armée française considérée comme l’une des plus puissantes du monde s’est écroulée en cinq semaines ; 100.000 soldats ont été tués, 2 millions sont prisonniers de guerre, 6 millions de civils se sont enfuis vers le Sud. EN même temps, les français ont accueilli l’armistice signé le 22 juin avec une sorte de soulagement. Le prix à payer est pourtant lourd : le pays est partagé en zone du nord dite occupée et en zone dite libre. La flotte est désarmée, l’Allemagne (...)