Vous êtes ici : Accueil > Histoire de l’art > Goya

Francisco José de Goya y Lucientes, né le 30 mars 1746 et mort le 16 avril 1828, est un peintre et graveur espagnol.

Le 25 juin 1786, Francisco de Goya est nommé peintre du roi d’Espagne. En novembre 1792 il tomba gravement malade lors d’un voyage, il devient sourd. C’est au tournant du siècle que Goya réalisa ses plus fameux chefs-d’œuvre. Mais ce point culminant de la carrière de Goya est aussi marqué par une grande déception : ses Caprices (Los Caprichos), un recueil de gravures publié en février 1799, sont censurés.

L’invasion française de 1808 joua un rôle crucial dans la vie de l’artiste. En 1810, il commença à graver Les Désastres de la guerre, un réquisitoire féroce contre les exactions françaises puis peignit El tres de Mayo.

Inquiété par l’Inquisition, frappé à nouveau par la maladie, écœuré par la politique de son souverain, Goya fixa ses angoisses et ses désillusions dans les fameuses "Peintures noires" dont il décora les parois de la "maison du sourd"

JPEG - 512.9 ko
JPEG - 6.6 Mo
JPEG - 117.3 ko
JPEG - 297.9 ko
JPEG - 670.2 ko
JPEG - 6 Mo
JPEG - 42.5 ko

Articles

  • Goya, El tres de Mayo, 1814 - Mars 2010

    Nom de l’artiste : Francisco de Goya
    Titre de l’oeuvre : Tres de mayo
    Date : 1814
    Technique : Peinture sur toile
    Dimension : 345x266cm
    Lieu de conservation : Musée du Prado, Madrid
    Les 2 et 3 mai, à Madrid, a lieu une révolte visant à empêcher le départ pour la France de l’Infant Francisco de Paula, dernier membre de la famille royale encore à Madrid. Dans la nuit du 2 au 3 mai 1808 les soldats de l’armée napoléonienne - en représailles à la révolte du 2 mai - exécutent les (...)